S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

11 mars 2014

L’AEPI participe et soutient la candidature de Grenoble au label FrenchTech

La ministre Fleur Pellerin a lancé l’initiative French Tech afin de mobiliser et fédérer les acteurs du numérique autour d’un projet ambitieux au service du rayonnement de la France à l’international. L’AEPI se mobilise aux côtés de l’ensemble de l’écosystème numérique grenoblois pour répondre à l’appel à labellisation des métropoles French Tech.

Depuis le 2 février 2014, les métropoles candidates peuvent déposer leur dossier auprès du Ministère délégué à l’Economie numérique. Cette labellisation constitue pour Grenoble une nouvelle opportunité d’accélérer le développement et la visibilité à l’international des start-ups et entreprises du territoire.

L’AEPI, qui a pour mission de promouvoir Grenoble et l’Isère au niveau national et international afin d’attirer de nouvelles entreprises dans le département, est un acteur engagé de l’ambition Digital Grenoble pour en assurer la promotion et la valorisation tant sur le plan national qu’international. Et parce que l’agence dispose d’un observatoire économique, clé de voûte qui permet la réalisation d’études sur les grandes filières économiques, le renouvellement des activités industrielles et l’évolution des caractéristiques économiques du territoire, l’AEPI est impliquée dans la démarche pour réaliser une cartographie des acteurs et forces du numérique de Grenoble et de l’Isère.

L’initiative Digital Grenoble ouvre de nouvelles perspectives de succès, tant sur le plan régional qu’à l’international, que l’AEPI souhaite saisir.

La région grenobloise est une terre d’entrepreneuriat numérique unique.

 

Berceau de l’informatique académique française et terre d’envol de nombreuses sociétés innovantes, Grenoble est une ville « complète » du numérique. Cet atout unique lui permet de lier des compétences allant de la conception d’objets numériques physiques (hardware) au développement d’applications et de services (software) applicables à tous les domaines : e-commerce, santé, énergie…[1] Ce résultat est le fruit de la coopération entre start-ups, PME, grandes entreprises, acteurs académiques, cluster d’animation et accélérateurs de croissance qui forment aujourd’hui un écosystème propice à l’émergence et à l’accélération de Tech Champions.

AEPI, membre de l’« équipe de France » du numérique que constitue la French Tech pour défendre nos couleurs à l’international.