S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

19 mai 2015

Grenoble-Isère continue d'attirer les industriels

Grenoble – Isère continue d’attirer les industriels

 

78% des emplois créés par les 23 entreprises qui ont choisi d’ouvrir un site en Isère en 2014 sont industriels

 

L’une des entreprises ayant retenu l’Isère, la société américaine Hexcel, leader mondial de la fabrication de matériaux composites hautes performances pour l’aéronautique et l’industrie, donne rendez-vous ce jeudi 21 mai 2015 pour le lancement de son nouveau site de production, en présence d’André Vallini, Secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale.

 

 

Grenoble, le 18 mai 2015 – A la lumière d’un bilan 2014 très positif, l’Agence d’Etudes et de Promotion de l’Isère (AEPI) réaffirme la forte attractivité de son département auprès des entreprises industrielles. Parmi ses atouts reconnus à l’échelle internationale et qui convainquent les entreprises d’investir en Isère figurent en tête une population active jeune et diplômée, un écosystème d’innovation,  des infrastructures industrielles performantes et un tissu de sous-traitants riche.

 

Attractivité industrielle de l’Isère 

L’AEPI a accompagné 209 projets d’investissement en 2014 contre 176 en 2013. 78% de ces 209 projets étaient portés par des entreprises étrangères.

23 entreprises (sur les 209 accompagnées) ont choisi l’Isère.  2/3 d’entre elles sont à capitaux étrangers. Sur 538 emplois crées, 78% sont des emplois industriels.

 

Parmi les industriels ayant misé sur l’Isère en 2014 :

  •      le groupe indienCG, l’un des leaders mondiaux des équipements pour les réseaux électriques, implante à Fontaine son unité de fabrication des compteurs communicants Linky de test et d'étalonnage de plus de 2 millions de compteurs intelligents ZIV (« communicants ») par an et son centre d’excellence de la technologie G3-PLC. Plus de 200 emplois directs et indirects attendus.
  •      Hexcel,leader mondial de la fabrication de matériaux composites hautes performances pour l’aéronautique et l’industrie, investit 200 M€ pour construire, sur la plateforme chimique de Roussillon, sa 1ère usine européenne de fabrication du précurseur du polyacrilonitrile (PAN), matière première de la fibre de carbone, ainsi qu’une ligne de fabrication de fibre de carbone
  •      Delion France, spécialiste de la fabrication de pâte à papier recyclé repris par le fonds d’investissement suisse Springwater Capital, investit 20 M€ sur le site industriel de Vertaris. Delion France sera le seul site français capable de recycler des vieux papiers de mauvaise qualité

 

« En 17 ans, le département a attiré au total 450 entreprises représentant 9900 salariés, et cette dynamique s’est poursuivie en 2014 avec des projets d’ampleur dépassant 100 emplois par site, à l’image de ceux d’Hexcel et de CG. Nous ne pouvons que nous réjouir de la pérennité de cette tendance qui concourt au renouvellement du tissu économique et au développement de l’emploi », commente Joëlle Seux, Directrice déléguée de l’AEPI.

 

Une attractivité également fondée sur l’innovation

Après le classement Forbes de 2013 qui avait distingué Grenoble comme la 5ème ville la plus innovante au monde, 2 nouveaux classements sont parus en 2014 : Grenoble est l’une des trois finalistes du 1er prix de la capitale européenne de l’innovation remis par la Commission Européenne (iCapitale) ; FDI Intelligence (groupe Financial Time) l’a classée au 17ème rang de son top 25 des villes du futur et au 5ème rang du Top 10 des « Small European Cities pour la stratégie ».

 

L’année 2014 a été marquée par la labellisation de Grenoble en novembre 2014 parmi les 9 premières métropoles French Tech. Impliquée dès la genèse du projet, l’AEPI a mis son expertise de la filière au service de la candidature portée par Digital Grenoble.Cette labellisation constitue pour Grenoble une nouvelle opportunité d’accélérer le développement et la visibilité à l’international des start-ups et entreprises du territoire.

 

Une attractivité qui a permis la tenue de salons professionnels d’envergure internationale à Grenoble : l’agence a contribué à convaincre les organisateurs des éditions européennes de salons majeurs comme Semicon Europe et Date, ou encore Mountain Planet.

 

L’agence a participé à une cinquantaine d’actions à l’international pour promouvoir son écosystème de l’innovation. Ce travail commercial est fortement soutenu par les analyses en profondeur des filières d’excellence iséroises réalisées par l’observatoire économique de l’AEPI.

 

Enfin, l’AEPI a publié deux études de positionnement économique de Grenoble par rapport à d’autres technopoles françaises comparables. Présentées aux élus métropolitains et de la CAPI ces études soulignent les forces du territoire et alertent les élus sur les faiblesses à corriger pour maintenir l’attractivité iséroise dans une économie mondialisée.

 

L’AEPI anticipe la réforme territoriale

L’année 2015 ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de l’agence. La mutualisation entre les expertises du service économique du département de l’Isère et l’agence optimise les moyens mis au service de l’action publique économique locale. Désormais, 25 personnes œuvrent au sein de la “nouvelle AEPI” pour renforcer encore davantage la visibilité de l'Isère au niveau national et international et épauler les territoires de l’Isère dans leurs projets économiques.

 

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF