S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

19 juin 2014

L’AEPI annonce l’arrivée de l’entreprise américaine Akrivis à Grenoble (Isère), avec la création d’une plateforme de nano médecine en partenariat avec le CEA-Léti

Forts du soutien de l’Agence d’Études et de Promotion de l’Isère et de Grenoble (AEPI), la société Akrivis Technologies et le Leti ont créé un laboratoire commun lancé le 2 juin. « La collaboration du Leti avec Akrivis Technologies souligne les atouts de Grenoble en tant que centre d’activités de R&D dans le domaine de la nanomédecine et nous sommes très heureux que cette société ait choisi le Leti et Grenoble pour ce passionnant projet de recherche et de développement », souligne Joëlle Seux, directrice de l’AEPI.

 

Accédez au communiqué de presse

 

Le CEA-Leti et Akrivis Technologies s’apprêtent à développer un nanosystème de délivrance ciblée de médicaments à forte charge

La nouvelle plateforme théranostique associera une détection ultrasensible,

une forte capacité de transport et un ciblage cellulaire plus efficace

 

GRENOBLE, France – le 19 juin 2014 – Le CEA-Leti et Akrivis Technologies LLC ont annoncé leur collaboration en vue de développer une plateforme de délivrance de médicament extrêmement flexible, efficace et fortement ciblée pour la chimiothérapie et d’autres traitements nécessitant qu’une forte concentration de médicaments très actifs soit délivrée de manière précise aux cellules ciblées.

 

La nouvelle plateforme reposera, d’une part, sur la technologie brevetée Z–TECT d’Akrivis Technologies, qui cible et détecte les niveaux de protéines inhabituellement faibles et autres cibles moléculaires, et, d’autre part, sur les capacités de délivrance du nanovecteur Lipidot® du Leti.

 

Mis au point par Akrivis Technologies, LLC, une société biopharmaceutique dont le siège est implanté à Cambridge, dans l’État du Massachussetts, aux États-Unis, Z–TECT est une plateforme technologique unique en son genre, qui associe la nanotechnologie, la détection moléculaire et l’immunologie et permet de proposer des niveaux élevés de sensibilité et de détection dans le cadre d’immuno-essais multiples et d’autres formats d’essais, allant de la détection colorimétrique à la détection fluorescente in vitro et à l’imagerie in vivo.

 

Mise au point par le Leti et introduite à des fins commerciales en 2011, la technologie Lipidot® est une plateforme polyvalente de nanodélivrance basée sur des gouttelettes d’huile de très petite taille qui encapsulent et transportent des médicaments, des agents d’imagerie fluorescents et toute autre principe actif lipophile jusqu’aux cellules ciblées à des fins de diagnostic ou de thérapie.

 

En associant leurs plateformes de délivrance et de ciblage, le Leti et Akrivis entendent mettre au point une nouvelle plateforme plus efficace et plus sûre, conçue pour délivrer de fortes concentrations de principes actifs aux cellules ciblées. Les nanoparticules ciblées en résultant seront, dans un premier temps, optimisées pour la recherche et pour des applications précliniques in vitro et in vivo. Elles feront ensuite, dans un second temps, l’objet d’un développement avancé sur le plan clinique pour les diagnostics in vitro, l’imagerie in vivo et la thérapie ciblée.

 

« Les nouvelles nanoparticules ciblées développées conjointement par le Leti et Akrivis Technologies amélioreront considérablement l’efficacité tant du diagnostic que du traitement de maladies et réduiront les effets secondaires dangereux ou désagréables pour le patient », indique Patrick Boisseau, responsable du programme Nanomédecine au CEA-Leti et président de la Plateforme technologique européenne pour la nanomédecine (European Technology Platform on Nanomedicine, ETPN). « Tout en étant spécifiquement conçue pour répondre aux besoins des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, la nouvelle plateforme pourra être adaptée pour d’autres applications tels que le diagnostic et le théranostic. »

 

« La détection précoce de la maladie et la délivrance de la posologie précise au bon endroit et au bon moment constituent des étapes majeures vers l’amélioration du diagnostic et du traitement du patient ainsi que vers le contrôle des coûts de santé », souligne Joel Berniac, CEO d’Akrivis Technologies. « Akrivis et le Leti disposent, dans le domaine de la nanomédecine, de plateformes technologiques hautement complémentaires qui se rapprocheront pour proposer aux médecins de nouvelles options puissantes de diagnostic et de traitement. »

 

Forts du soutien de l’Agence d’Études et de Promotion de l’Isère et de Grenoble (AEPI), la société Akrivis Technologies et le Leti ont créé un laboratoire commun lancé le 2 juin. « La collaboration du Leti avec Akrivis Technologies souligne les atouts de Grenoble en tant que centre d’activités de R&D dans le domaine de la nanomédecine et nous sommes très heureux que cette société ait choisi le Leti et Grenoble pour ce passionnant projet de recherche et de développement », souligne Joëlle Seux, directrice de l’AEPI.

 

A propos du CEA-Leti

En créant et transférant l’innovation à l’industrie, l’Institut Carnot CEA-Leti fait le lien entre la recherche fondamentale et la production de micro et nanotechnologies dans le but d’améliorer la qualité de vie de chacun. Fort d’un portefeuille de 2.200 brevets, le Leti façonne des solutions avancées pour améliorer la compétitivité de ses partenaires industriels : grands groupes, PME ou startups. A ce jour, plus de 50 start-up ont été créées. Ses 8,000m² de salle blanche de dernière génération permettent le traitement de plaquettes de 200 et 300mm pour développer des solutions en micro et nanoélectronique pour des applications allant du spatial aux objets communicants. Localisé à Grenoble en Isère, le Leti compte plus de 1,700 chercheurs dont 200 personnels issus de ses entreprises partenaires et des représentants dans la Silicon Valley et à Tokyo. Visitez notre site web www.leti.fr

 

À propos d’Akrivis Technologies, LLC

Akrivis Technologies, LLC est une société biopharmaceutique à participation restreinte dont le siège est implanté à Cambridge, dans l’État du Massachusetts, aux États-Unis, et dont les activités sont consacrées à la détection précoce, au diagnostic et au traitement de maladies graves et potentiellement mortelles sur la base de sa plateforme technologique brevetée Z-TECTTM. Contrairement aux méthodes traditionnelles, qui ne sont pas facilement adaptables pour des formats d’essais multiples et qui nécessitent un équipement de détection spécial et coûteux, la plateforme technologique Z-TECTTM d’Akrivis amplifie le signal à la source. Elle permet la détection in vitro de niveaux de protéines inhabituellement faibles et de cibles moléculaires. Z-TECTTM est également en mesure de proposer une imagerie de lésions de quelques millimètres dans des modèles animaux et rendra possible la détection clinique in vivo du cancer à des stades de croissance nettement moins élevés. Enfin, la même plateforme technologique Z-TECTTM permet de procéder à la délivrance spécifique de fortes concentrations de molécules médicamenteuses aux cellules ciblées, et propose ainsi des applications théranostiques passionnantes capable d’associer simultanément l’imagerie diagnostique à la thérapie ciblée. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site suivant : www.akrivis.com.