S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

30 juin 2016

Les Roches-Roussillon et Grenoble Chemical Park parmi les sites chimiques les plus attractifs de France

Deux sites chimiques isérois, les Roches-Roussillon et Grenoble Chemical Park, figurent parmi les onze plateformes industrielles les plus attractives de France pour les investisseurs étrangers, selon l’Union des Industries Chimiques (UIC).

 

La plateforme chimique des Roches-Roussillon, située dans la vallée du Rhône, est la plus importante du pays. Gérée par un Groupement d’intérêt économique (GIE), elle héberge une quinzaine d’entreprises – Adisseo, Air Liquide, Hexcel, etc. –  sur un espace de 150 hectares, dont 20 hectares restent disponibles (foncier et bâtiment).


Grenoble Chemical Park, situé au sud de Grenoble, sur la commune de Pont-de-Claix, est l’unique plateforme de production de phosgène en France. Elle regroupe six acteurs autour de la société Vencorex, sur 120 hectares dont 20 sont également disponibles.


L’UIC présente en détail les principales plateformes chimiques françaises dans des fiches techniques destinées aux industriels à la recherche de nouveaux sites : acteurs présents, infrastructures, services mutualisés, utilités, etc.


Le département de l’Isère compte également un troisième site chimique majeur : celui du groupe Arkema à Jarrie, première unité de production d'eau oxygénée du Groupe.

 

Télécharger les fiches des Roches Roussillon et Grenoble Chemical Park sur le site de l’UIC (en anglais)