S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

24 novembre 2014

Pollutec 2014 : l’AEPI présentera les éco-innovations iséroises aux professionnels des équipements, technologies et services de l’environnement

Au cours des 4 jours du salon, l’AEPI illustrera les atouts et innovations du territoire de Grenoble-Isère sur 5 grandes thématiques : l’écologie industrielle (avec INSPIRA, la zone industrialo-portuaire de Salaise-Sablons), les plateformes chimiques iséroises, la qualité de l’air, les smartgrids (avec l’implantation de CG et le démonstrateur GreenLys) et la construction durable (avec le projet Colibri).

 

Grenoble, 24 novembre 2014  - L’AEPI, agence de développement économique de l’Isère, exposera à nouveau cette année au salon Pollutec (Hall : 4, Stand E 147) sur le village Rhône-Alpes sous la bannière INVEST IN GRENOBLE-ISERE, réunissant 6 partenaires : Grenoble-Alpes Métropole, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), INSPIRA espace industriel responsable et multimodal, les plateformes chimiques de Roussillon (gérée par Osiris) et Grenoble Chemical Park. L’agence présentera aux entreprises les atouts de Grenoble-Isère pour des opportunités économiques autour des 2 thèmes du salon 2014 : l’industrie durable et la ville durable.

 

L’industrie durable :

 

  • L’Isère est au cœur de l’écologie industrielle avec les récents développements effectués sur INSPIRA, espace industriel responsable et multimodal situé à Salaise-Sablons. Cet espace se développe sur 340 ha au sein d’un territoire performant pour les industriels qui souhaitent bénéficier des avantages d’une proximité des métropoles lyonnaise et grenobloise en conciliant les services à forte valeur ajoutée et la qualité environnementale.

Deuxième site portuaire du Bassin Rhône Saône, l’espace multimodal INSPIRA offre la capacité d’installer les productions et les prototypes en connexion directe à un réseau ferroviaire et fluvial au cœur du corridor européen Nord-Sud. Sa proximité avec la première plateforme chimique de France permet d’inscrire l’entreprise au cœur d’un système d’économie circulaire réel et efficient.

 

Deux conférences sont prévues le 4 décembre :

  • La conférence technique à 12h15 sur le village Industrie durable
  • La conférence de presse à 13h30 sur le stand de l’AEPI – Hall4, Stand E147 : « Application du principe d’écologie industrielle sur INSPIRA, la ZIP de Salaise-Sablons »

 

Plus d’information sur INSPIRA  dans le communiqué du 30 juin 2014

 

  • L’Isère soutient également l’investissement des plates-formes chimiques. Près d’un milliard d’euros sont investis par les entreprises de la chimie et de l’environnement sur la période 2012-2017 en Isère, contribuant ainsi fortement au positionnement de la région Rhône-Alpes comme première région productrice en chimie de France.

Cet investissement se répartit principalement sur les 3 plates-formes chimiques que compte le département : les Roches-Roussillon (500 M€), Pont-de-Claix (350 M€) et Jarrie (150 M€).

Les plates-formes iséroises possèdent des atouts de premier plan en termes de développement industriel : une maîtrise historique des procédés de fabrication, une forte capacité d’innovation, une valorisation et mutualisation optimale des productions et de l’énergie, une organisation exemplaire en termes de services et d’écologie industrielle et une réelle expertise dans la gestion des risques.

 

Une conférence de presse est prévue le 3 décembre à 11h00 sur le stand de l’AEPI – Hall 4, stand E47 : « Grenoble-Isère : Les entreprises de la chimie investissent sur les plateformes de Roussillon (500 M€), de Pont de Claix (350 M€) et Jarrie (150 M€)

 

La ville durable :

 

  • La qualité de l’air est une filière très développée en Isère avec une trentaine d’acteurs intervenant à toutes les étapes de la chaîne de valeur : de la mise au point de capteurs de mesure jusqu’à la conception de matériaux dépolluants, en passant par les travaux R&D sur les liens entre pollution de l’air et santé humaine. Des start-ups très prometteuses à l’image de Terra Environnement ou Ethera sont nées sur ce territoire où la recherche sur la qualité de l’air intérieur et extérieur est très active, en premier lieu au sein du LGGE (Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement).

Plus d’information dans le communiqué du 2 juin 2014

 

  • L’Isère est également à l’avant-garde des défis énergétiques, et notamment des smartgrids.

L’Isère affiche une expertise scientifique de dimension internationale qui s’illustre à travers le lancement de la première chaire d’excellence dédiée aux smartgrids, la plate-forme Predis et des laboratoires de recherche parmi les plus importants d’Europe.

 

Le département se distingue aussi par la présence d’acteurs aux savoir-faire complémentaires en gestion des réseaux qui capitalisent sur les compétences historiques de l’Isère en énergie, microélectronique, informatique, de la grande entreprise multinationale à la start-up.

Le 18 novembre, CG, une entité du conglomérat Avantha, dirigée par Laurent Demortier et qui compte plus de 16.000 collaborateurs dans le monde, a annoncé l’implantation à Fontaine près de Grenoble de son unité de fabrication des compteurs Linky et de son centre d’excellence pour la technologie G3-PLC. CG est l’une des six entreprises choisies par ERDF fin août pour fabriquer les trois premiers millions de compteurs Linky qui doivent être déployés en France mi-2015.

Plus d’information dans le communiqué du 18 novembre 2014

 

Enfin, il est le territoire où est élaboré le démonstrateur GREENLYS, retenu dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir et dont les premiers résultats sont attendus dans les prochains mois. GreenLys permet de développer le système électrique du futur en équipant les foyers de Grenoble et de Lyon avec un nouveau type d’installation électrique intelligente. Les 390 clients testeurs à mi-juin affichaient un taux de satisfaction de 90% à la fois sur le matériel Wiser de Schneider Electric, les outils et services de maîtrise de l’énergie, leviers qui permettent de faire évoluer concrètement les habitudes de consommation.

 

Plus d’information dans le livret AEPI : « Smartgrids : vers une gestion intelligente de l’énergie », paru fin 2013

 

  • L’Isère compte une filière construction durable très dynamique, portée par l’ambition des industriels du Nord-Isère (Lafarge, Vicat, Saint-Gobain, Serge Ferrari, ParexLanko ou encore Xella) regroupés au sein du Pôle Innovations Constructives.

 

L’innovation au service de l’environnement est au cœur des préoccupations de ces acteurs avec l’élaboration et la commercialisation de matériaux de construction durable comme le béton dépolluant de Lafarge, le ciment Prompt Naturel de Vicat ou encore les matériaux composites souples de Serge Ferrari. 8,3 millions d’euros investissements d’ici à 2015 seront consacrés au développement de cette filière.

 

Cette richesse et ces savoir-faire sont au cœur d’un projet de solidarité, nommé Le Colibri, au profit de la commune québécoise de Lac Mégantic qui a vécu une catastrophe ferroviaire en juillet 2013. Le Colibri consiste en la reconstruction d’un bâtiment emblématique de la commune en s’appuyant sur les compétences industrielles Rhône-alpines et québécoises en matière de construction durable. Ce projet permettra également la mise en place de partenariats académiques, culturels et de recherche. L’AEPI est un des partenaires du projet au côté du Pôle Innovations Constructives et de la CCI Nord Isère.

 

  • Présentation du projet Colibri le 3 décembre par Madame Colette Roy Laroche, Mairesse du Lac Mégantic, à 9h30 lors de la conférence Sustainable City Solutions
  • Visite de 2 sites exemplaires dans la ville de Grenoble le 4 décembre après-midi : l’écoquartier « Caserne de Bonne » et le projet Canopéa. Visites destinées aux collectivités et industriels internationaux – seules visites en Rhône-Alpes.

 

Plus d’information dans le communiqué du 19 juin 2014

 

Toutes ces éco-innovations iséroises seront présentées par l’AEPI sur le pavillon Rhône-Alpes tout au long de l’événement, en collaboration avec la région et ses partenaires économiques (Axelera, Cluster éco-énergies, Tenerrdis, ARDI …). 

 

Véritable condensé de démonstrateurs dans le domaine de l'environnement, le pavillon accueillera entre autres le laboratoire SIMAP (Université UJF), le LEPMI (Université de Grenoble-CNRS), Stimergy SAS, Selvert SAS et Save Innovation, ainsi que des éco-sociétés iséroises dont Envisol, Finoptim, Stiral, Hemera, Apix technology ou Condat.

 

Téléchargez le communiqué de presse complet