S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

21 novembre 2016

Alliance iséroise dans le domaine de l'efficacité énergétique

Ulis et Schneider Electric ont récemment présenté un capteur d’occupation intelligent (Advanced Occupancy Sensor ou AOS) destiné à améliorer l’efficacité énergétique et la gestion de l’espace dans les bâtiments. Conçu pour le comptage de personnes, ce capteur permet de mieux comprendre le taux d’occupation réel et les usages d’un bâtiment afin d’en optimiser les frais d’exploitation et d'améliorer les services aux occupants dans des bâtiments neufs ou existants. Ce prototype intègre la dernière génération de capteurs thermiques haute sensibilité de 80 x 80 pixels et de faible consommation d’Ulis. Il fonctionne sur piles et transmet par radio les taux d’occupation à intervalles réguliers (environ toutes les deux minutes), tout en garantissant l’anonymat des occupants. L'AOS actuel peut couvrir une zone de 30 m2, l’équivalent d’une salle de réunion pouvant accueillir 8 à 10 personnes. Fin 2016, Schneider Electric testera le capteur d’occupation intelligent en situation réelle, avant d’entamer le développement du produit.

 

Le prototype présenté marque l’achèvement du projet européen MIRTIC. Conduit par ULIS, ce projet, d’un budget de 24 millions d’euros sur 5 ans, avait pour but de fabriquer un nouveau type de capteur thermique capable d’apporter de nouvelles fonctionnalités dans le domaine du diagnostic des usages des bâtiments. Le CEA-Leti faisait également partie des partenaires de MIRTIC.

 

Le marché des capteurs à fonctionnalités avancées pour les bâtiments intelligents devrait atteindre près de 3,7 milliards de dollars d’ici 2020.

 

Contact: Célia Chapuis : 04 76 53 74 70 (Veurey-Voroize), ulis@ulis-ir.com


 


 

Lettre de l'Economie a grenoble et en Isère