S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

05 septembre 2016

Collaboration Inria-Facebook renforcée

Facebook a annoncé fin août le don de serveurs GPU à vingt-deux centres de recherche européens impliqués dans la thématique de l'intelligence artificielle. L'équipe THOTH d'Inria Grenoble Rhône-Alpes, qui travaille déjà avec Facebook AI Research (Facebook Artificial Intelligence - FAIR) sur le sujet de la segmentation sémantique d'images, fait partie des trois heureux bénéficiaires français.


Le serveur, composé de huit cartes GPU permettra notamment à l'équipe grenobloise de développer ses travaux en vision par ordinateur et en apprentissage automatique à grande échelle. Le calcul par GPU consiste à utiliser le processeur graphique (GPU) en parallèle du processeur central (CPU). Il permet d'accélérer le traitement de tâches parallèles et de réaliser ainsi des calculs très complexes.

 

Ces machines représentent un investissement de 1,3 million de dollars, et Facebook ne s'arrête pas au matériel. Il fournira également les logiciels et coopérera tout au long des projets avec les chercheurs des centres de recherche sélectionnés. En travaillant de manière ouverte et collaborative, le réseau social vise l'amélioration de ses services - comme par exemple les fils d'actualité, le classement des photos et la fonction de recherche - pour proposer une façon totalement nouvelle de se connecter et de partager.
 


 

Photo : Chercheuse grenobloise devant un modèle de circulation océanique à très haute résolution (©Inria/MOISE-CNRS/LEGI/Photo N. Hairon)