S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

08 décembre 2016

En Isère, les MedTechs lèvent plus de 22 millions d’euros en 2016

Uromems réalise un premier tour de table de 12 millions d’euros mené par le fonds allemand Wellington Partners, et complété par 2 millions d’euros du Concours Mondial de l’Innovation opéré par Bpifrance. La société medtech développe un dispositif médical implantable actif - un sphincter artificiel - visant le traitement de l’incontinence urinaire d’effort dite sévère, qui touche plusieurs centaines de milliers de patients dans les pays industrialisés. Cette levée va permettre à Uromems de finaliser le développement de son produit.

Aryballe Technologies de son côté, vient de compléter sa levée de juin (2,6 M€) avec l’entrée à son capital du groupe japonais Asahi Kasei (chimie, électronique, matériel médical et scientifique, CA : 17,5 Mrd USD) à hauteur de 500 000 euros. Ces fonds, 3,1 M€ au global, vont permettre à la société de financer sa croissance, d’industrialiser et de commercialiser son capteur d’odeurs universel NeOse (voir lettre n°281) et de démarrer son internationalisation.

Coté biotechs, Ecrins Therapeutics démarre sa deuxième levée de fonds sur la plateforme de financement participatif Wiseed. La société vise un objectif de 350 000 euros pour finaliser les dernières étapes en amont de la demande d’autorisation d’essai clinique de son candidatmédicament ET-D5, développé pour le traitement du cancer.

Cinq autres sociétés grenobloises de la santé ont suscité l’intérêt des investisseurs depuis le début de l’année. Avec près de 4 000 emplois créés en 15 ans, les medtechs bénéficient d’un environnement très favorable en Isère. Son écosystème offre une multidisciplinarité scientifique et technologique permettant une fertilisation croisée essentielle aux grandes avancées médicales.


CONTACTS :


 


 

Lettre de l'Economie a grenoble et en Isère