S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

02 juillet 2014

Pôles de compétitivité : l’usine à produits est en marche

Dans le cadre du 17ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI), 65 projets sur les 134 présentés ont été sélectionnés par la DGCIS. Ils bénéficieront d’une aide totale de 89 M€ : 50 M€ issus de l’État complétés par un soutien des collectivités territoriales et des fonds communautaires (FEDER) de 39 M€.
Minalogic, Tenerrdis, Lyonbiopôle, Axelera et Techtera ont vu 16 projets retenus. Conformément à la dernière feuille de route des pôles de compétitivité, les cinq acteurs rhônalpins se sont attachés à présenter des projets qui donneront naissance, dans les 3 à 5 ans, à des produits apportant des réponses concrètes à des enjeux majeurs de marchés industriels pour lesquels l’excellence française est reconnue : l’aéronautique, la santé, l’efficacité énergétique, la chimie, les textiles techniques, les objets connectés et le développement logiciel, etc. 10 des 16 projets ont été co-labellisés, illustrant l’effet démultiplicateur des collaborations interpôles en matière de génération d’innovations, démarche également encouragée dans le cadre de la phase 3 des pôles de compétitivité.
Quelques exemples de projets retenus : un nouveau module RF puce et antenne pour le marché des cartes à puces sans contact (Minalogic), le Cloud au service de la maison intelligente et de l’efficacité énergétique (Tenerrdis), le développement d’un traitement de surface titane antibactérien vecteur d’antibiotique à relargage contrôlé (Lyonbiopôle), une station métrologique pour la surveillance des eaux urbaines (Axelera), un système de protection UV et Infrarouge conservant transparence et translucidité (Techtera). De quoi imaginer, un peu, notre futur !


 

 

Lettre de l'Economie a grenoble et en Isère