S'informer

S'informer

Actualités des entreprises, tissu économique, territoires de Grenoble-Isère

10 juin 2014

Pourquoi la candidature de « Digital Grenoble » à la French Tech ?

Le ministère de l’Economie décernera prochainement le label « Métropoles French Tech » aux écosystèmes les plus performants dans le numérique afin de les promouvoir plus largement à l’international et de favoriser la croissance des entreprises qui les composent, en particulier les start-up. Avec à la clé une enveloppe de 200 M€ apportée par l’État, qui viendra compléter des fonds privés de montant équivalent. Pourquoi soumettre une candidature « Digital Grenoble » ? Parce que les atouts de la ville dans le numérique sont indéniables. Grenoble est en effet historiquement numérique, avec le développement de l’informatique dans les années 50 (recherche et cursus de formation) puis l’installation d’entreprises (Capgemini, Télémécanique aujourd’hui Bull, Hewlett Packard, etc...). Elle l’est aussi avec la microélectronique qui lui permet d’être ancrée à la fois dans le software et le hardware, un avantage dont peu d’autres métropoles peuvent se targuer. 500 entreprises et environ 30 000 emplois entrent dans l’assiette de l’écosystème numérique de la grande agglomération grenobloise, car le numérique rayonne dans tous les secteurs applicatifs. Autres atouts ? Un flux continu de création d’entreprises numériques innovantes chaque année. Un taux de transformation des entreprises unipersonnelles et des TPE en PME relativement significatif avec une croissance du nombre de PME de 27,5% entre 2009 et 2012. Une vingtaine de lieux dédiés aux entreprises du numérique, plusieurs programmes d’accélération au développement. Une hausse globale des investissements : 17 M€ en 2010, 90 M€ en 2013.
En résumé, un écosystème solide qui ne demande plus qu’à faire grandir ses acteurs. N’hésitez pas vous aussi à soutenir Digital Grenoble sur http://digital-grenoble.com/. Tout soutien compte !

 


 

Lettre de l'Economie a grenoble et en Isère